Comment entretenir une tête à coiffer ?

Lorsque les enfants jouent avec ou lorsqu’elles sont rangées dans le placard, les têtes à coiffer peuvent s’emmêler et se salir facilement. Dans ce cas là, un entretien s’impose pour retrouver la beauté de votre poupée et conserver son apparence. L’entretien d’une tête à coiffer n’est pas une mince affaire. Selon le modèle et le type de cheveux en question, quelques gestes sont à respecter. Découvrez tous nos conseils sur l’entretien d’une tête à coiffer.

Entretenir une tête à coiffer : le brossage

Le brossage est un geste d’entretien très important pour une tête à coiffer. Cela doit se faire régulièrement pour éviter la formation de nœud. Dans ce cas là, il est conseillé de prendre un peu de temps pour passer un coup de peigne régulièrement. Ce geste permet non seulement de démêler les cheveux de la poupée, mais également d’enlever les poussières qui s’incrustent dans les cheveux. Généralement la plupart des têtes à coiffer sont livrées avec un peigne. Toutefois, pour l’entretien d’une tête à coiffer, il est plus préférable de démêler les cheveux de la poupée avec une brosse. Cette dernière est moins agressive et limite largement les chutes de cheveux. Il est conseillé d’utiliser une brosse adaptée aux types de cheveux de la tête à coiffer.
Pour une tête à coiffer avec des cheveux synthétiques, une brosse à gros picots avec des poils en métal fera l’affaire. Pour les cheveux naturels, une brosse avec des poils doux est le meilleur choix. Pour démêler les plus gros nœuds, il est conseillé de le faire les doigts avant d’utiliser une brosse. Le brossage d’une tête à coiffer se fait exactement comme le brossage de vos cheveux. Il faut commencer par les pointes puis remontez petit à petit vers les racines pour éliminer les nœuds.

Entretenir une tête à coiffer : le lavage

Que ce soit pour les cheveux naturels ou synthétiques, le lavage de votre tête à coiffer ne doit pas se faire trop souvent. Cela risque d’abîmer rapidement les cheveux de la poupée et de favoriser les chutes. Pour la température de l’eau, vous pouvez utiliser de l’eau tiède ou de l’eau froide sur les cheveux naturels ou synthétiques. En ce qui concerne le type de produit à utiliser pour l’entretien d’une tête à coiffer, cela dépend largement de son type de cheveux.

  • Cheveux naturels

Pour le lavage d’une tête à coiffer professionnelle aux cheveux naturels, il est conseillé de consulter l’instruction du fabricant pour le choix de produit à utiliser. Pour ce type de cheveux de poupée, l’utilisation des produits agressifs est fortement déconseillée. Pour l’entretien d’une tête à coiffer avec des cheveux naturels, les shampoings standards sont à éviter. Il faut privilégier les shampoings doux ou encore les shampoings pour peaux sensibles ou pour cheveux fragilisés. Un bon produit apportera de la brillance et du volume aux cheveux de la poupée. Il est à noter que la quantité de produit à utiliser dépend largement de la longueur et de l’épaisseur de la chevelure de la tête à coiffer.

  • Cheveux synthétiques

L’entretien des têtes à coiffer fabriquées à partir des fibres synthétiques est assez délicat. Il est conseillé d’utiliser les produits conçus les chevelures synthétiques. Ce type de soin est disponible dans les magasins spécialisés dans la vente des produits cosmétiques. Lors du rinçage, assurez-vous d’avoir bien enlevé toutes les traces de shampoing. Si vous utilisez des produits non adaptés, les cheveux de la poupée risquent d’assécher et de s’emmêler facilement. Si vous souhaitez garder l’apparence de la tête à coiffer, il faut également éviter l’utilisation de gel ou de laque.

Entretenir une tête à coiffer le lavage

Entretenir une tête à coiffer : le séchage

Après le lavage, le séchage est une étape incontournable pour l’entretien d’une tête à coiffer. Les gestes à adopter pour cette opération dépend du type de cheveux que la tête à coiffer dispose. Lors du séchage, il faut éviter de frotter les cheveux qu’ils soient naturels ou non.

  • Cheveux synthétiques

Pour les têtes à coiffer aux cheveux synthétiques, l’utilisation d’un sèche-cheveux est à éviter. Après le lavage, il faut laisser la tête à coiffer sécher à l’air libre. Le séchage avec une source de chaleur risque d’abîmer rapidement les fibres synthétiques : ils perdent progressivement son éclat et s’emmêle facilement. Avant de la coiffer, il est préférable de laisser la tête à coiffer sécher pendant quelques heures. Vous pouvez par exemple la suspendre pour laisser ses cheveux sécher plus rapidement ou les tapotant doucement avec une serviette. D’ailleurs, les cheveux synthétiques, quand ils sont sèchent sont faciles à coiffer.

  • Cheveux naturels

Pour les têtes à coiffer aux cheveux naturels, quant à eux, peuvent être séché avec un appareil séchage dédié à cet usage. Toutefois, cette opération ne doit pas se faire trop régulièrement au risque d’abîmer la longueur des cheveux.

Une tête à coiffer aux cheveux naturels peut être bouclés ou lissés avec un brushing ou un fer après le lavage. N’hésitez pas à consulter les consignes du fabricant concernant la réalisation de cette opération.

les autres gestes à adopter pour assurer l’entretien d’une tête à coiffer

L’entretien d’une tête à coiffer ne se limite au brossage, lavage et séchage des cheveux. De temps en temps, il faut également nettoyer les autres parties de la poupée, à savoir : le visage, le support ou la base de la tête à poupée à l’aide d’un chiffon. Pour les taches les plus rebelles, un chiffon humide fera parfaitement l’affaire. Pour les autres gestes d’entretien spécifiques, il est conseillé de lire les consignes du fabricant dans la notice d’usage ou sur l’emballage du produit. Lorsque votre enfant fini de jouer avec la tête à coiffer enfant, il est conseillé de brosser ses cheveux et d’enlever les taches sur son visage avant de la ranger.

En cas de non utilisation prolongée, il est également conseillé ranger la tête à poupée dans un endroit sûr. Vous pouvez le ranger dans une boite ou utiliser une couverture. Un enfant de bas âge ne doit pas réaliser tout seul l’entretien de la tête à coiffer. La présence d’un adulte est toujours souhaitable pour vérifier les gestes.